Daily Archives: 13 January 2018

Merci Madame Deneuve

Catherine Deneuve a co-signè récemment une tribune rappelant que si le harcèlement et l’agression sexuelle ne pouvaient être tolérés il ne fallait tout de même pas interdire la drague même lourde ou maladroite.

Je partage cet avis depuis toujours.et encore plus quand je vois la réaction que cette tribune a suscitée.

J’ai décidé d’écrire cet article suite à un autre article lu sur WordPress ou une lectrice a été clairement victime d’agressions sexuelles  (attouchement en famille ou dans la rue) qui n’ont jamais été punie et ou l’amalgame avec la drague est fait.

Je suis tombé sur un quizz avec des réponses d’avocats prouvant encore si il le fallait l’absurdité de la situation.

Je prends volontairement des cas tendancieux car le problème va être dans cette nuance de gris ;-).

Question 3: Un employé fait des propositions sexuelles à une collègue …
C’est quoi une proposition sexuelle ?
Je t’invite à danser, proposition sexuelle ou pas ?
J’aimerai t’embrasser, proposition sexuelle ou pas ? A partir de quand le flirteur peut-il avancer ses pions …. Si il a mal compris ce que lui fait comprendre sa belle, direction prison !!!

Question 4: Un employé affiche sur le mur de son bureau un calendrier contenant des photos de femmes nues (ou d’hommes nus enfin j’espère) …
Le calendrier les dieux du stade interdit au boulot, David Hamilton interdit aussi, ..
Il suffit que la victime prouve une atteinte à la dignité ….
Une femme en tablier c’est indigne, c’est rabaisser la femme, Harcèlement, au cachot !!

Question 5. un employé fait du pied 1 fois à sa collègue.
Si cela n’arrive qu’une seule fois, il sera très difficile de le faire qualifier en harcèlement sexuel. « Cela va être laissé à l’appréciation du juge, explique l’acvocate. Cela a beau être un acte à connotation sexuelle, si cela n’arrive qu’une seule fois, il va être difficile de prouver que ce n’était pas par inadvertance ou, inversement, que c’était pour exercer une pression dans le but d’obtenir une relation sexuelle”.
A l’appréciation du juge !!!!!!
Faire du pied est un acte à connotation sexuelle …… et taper sur l’épaule ?

Question 6. le fait d’envoyer des e-mails comportant des blagues salaces
“C’est quoi une blague salace …
Monsieur, ma maman elle pourra pas venir à la réunion des professeurs elle fait le tapin avec ma mamie.
Elle fait le tapin !!!
Ben oui, elle fait le tapin de Noël…”
Salaces ou pas ? Atteinte à la dignité ou pas ?

Ne plus avoir le droit de rire de rien est déjà du totalitarisme.

Question 8: Un employé commente quotidiennement les tenues de ses collègues.
« Il s’agit d’un cas limite, estime Isabelle Steyer. Si l’élégance de la tenue est évoquée, ou sa couleur, la qualification en harcèlement sexuel est franchement compliquée. (mais pas impossible donc ….)

Je suis content d’avoir 50 ans, je n’aurai pas envie de vivre dans ce monde où les vrais pervers ne sont pas importunés (l’oncle peloteur, le passant dans la rue qui met la main au sexe) et où l’innocent et maladroit va se trouver dans l’impossibilité de montrer son attachement à une personne.

Vous vous demandez sûrement pourquoi tant de ferveur de ma part sur le sujet …

La réponse est simple, je me sens directement agressé.

Non, je n’envoie pas de blagues salaces (sauf celle du tapin de Noël), non je n’ai pas de photo de nue dans mon bureau, non, je ne siffle pas les filles dans la rue.

Et pourtant, j’ai toujours été très timide et surtout avec la gente féminine.
J’ai toujours eu beaucoup de mal à voir si je plaisais ou non, à comprendre les signes que pouvaient me lancer les filles.
J’ai donc toujours été un dragueur maladroit et je suis sûr que certaines filles m’ont trouvé lourd. Malheureusement c’était ma seule méthode pour voir ce qu’il en était.

Qu’aurais-je fait si ces lois scélérates existaient à mon époque ?

Rien, je n’aurais rien oser faire. Je serais resté dans mon coin et n’aurait oser aborder une fille.

Aujourd’hui je parle de sexe assez facilement. Pas pour draguer mais parce que c’est un sujet important et qu’il est intéressant d’échanger et de partager aussi sur cela.
Avec ces lois le sujet ne peut plus être aborder qu’avec sa compagne ….
Désolant!

Peu sûr de moi lors de la rencontre avec ma copine actuelle, je lui ai caressé le bras, pour voir si elle fuyait ou non. (elle n’a pas fuit). Interdit par ces lois !!!!!

Je me répète, je suis contre toute forme d’agressions sexuelles ou de harcèlement sexuel. Les femmes, comme les hommes, doivent vivre dans le respect et la dignité.

Les mesures proposées vont trop loin, elles diabolisent et culpabilisent  l’homme et  ne peuvent aboutir qu’à des abus.

Pour finir je vais vous donner une anecdote, un ami travail aux Etats Unis. Lorsqu’il voit qu’il risque de se trouver seul avec une femme dans un ascenseur il en descend, pour ne courir aucun risque légal ….. Veut-on en arriver là ?

Si nos politiques (élus comme association) travaillaient à l’éducation et au développement du respect de l’autre plutôt que de tout interdire nos sociétés dite moderne feraient enfin un pas en avant!

(oui, coup de gueule 😉 )

Advertisements