Category Archives: Thoughts

Promotion Canapé…

Ce soir je m’engage sur une voie glissante ….

L’affaire “Harvey Weistein” fait couler beaucoup d’encre mais en même temps me laisse un sentiment de malaise.

(Présomption d’innocence oblige) Si le gars a réellement fait tout ce qui sort ces jours çi dans les médias, il s’agit vraiment d’un malade abjecte et il doit être condamné et être soigné.

Les personnes qui abusent de leur position pour obtenir des faveurs sont dégueulasses et répugnantes. Ma position est claire et sans ambiguïté.

Il est un sujet où ma position est légèrement différente, c’est celui du chantage sexuel, et là je mettrais deux cas en balance.

Cas 1: Si tu ne me donnes pas de gâterie je te vire

Cas 2: Si tu me donnes une gâterie tu as le job

Ma position idéaliste est simple, toute forme de chantage doit être refusée sans aucune discussion.
Lorsque on a mis un doigt dans l’engrenage le reste y passe et l’âme est souvent la plus meurtrie … !

Je peux comprendre que le premier cas soit le plus délicat, que l’on puisse craindre pour son futur, que la perte d’emploi puisse être une catastrophe.
Mais …. l’est-ce vraiment en comparaison de l’acceptation du chantage ? Notre situation matérielle vaut-elle toutes les compromissions? N’y a t’il pas de moyen dans des sociétés modernes, avec des représentants du personnel, des moyens de communication multiples et laissant des traces de confondre les coupables?

Le second cas pour moi ne souffre pas l’ombre d’une hésitation! Je ne peux comprendre qu’une personne puisse céder à ce type de chantage.
Quel est l’intérêt d’obtenir un rôle, ou un marché, ou un commande, ou un job parce que l’on a accepté ce marché de dupe et non pas grâce à ses propres capacités.
Tôt ou tard quelqu’un s’apercevra de la supercherie, et les deux parties seront ridicules.
Qu’une personne ait une si faible perception de sa propre valeur pour croire que son obéissance servile va lui ouvrir des portes de possibilités autrement interdites  me laisse pantois.
Les actrices qui cèdent à ces propositions malhonnêtes méritent’elles le respect ? Non!
Pas plus que ces commerciaux(ales) qui abusent de leur charme pour remporter un marché ou ces employé(e)s qui veulent monter dans l’ascenseur sociale avant leur tour.

On ne peut sans risque accepter de jouer de son corps pour ensuite se plaindre de n’être plus qu’un corps. Le respect passe aussi par là!

 

Advertisements

(IN)Justice & Morale

Une gros coup de gueule aujourd’hui ….

Vous lisez les Inrockuptible ? Moi pas, et depuis aujourd’hui je sais que jamais je ne le ferai.

La couverture fait place à un meurtrier.

Pas n’importe quel meurtrier, un mec qui a tué sa compagne à coups de poings ….

Oui, à coup de poing.

Il a été jugé, condamné et a effectué sa peine ….

Donc pas de souci, la justice à fait son boulot ….

La justice nous a montré que l’on peut tuer sa compagne à coup de poing, faire un petit peu de prison puis continuer sa vie comme si de rien n’était ….

Comme ses parents à elle … ou pas …

Comme ses amis à elle… ou pas …

Comme sa famille à elle… ou pas….

Que le mec reprenne une vie décente, bien évidemment. Que la société lui donne la possibilité de se ré-intégrer, bien sûr.

Qu’il fasse la unes des magazines et soit montrés en exemple…
Ca me débecte, ça me donne envie de vomir…

Justice et Morale ont parfois des chemins très divergents …..

 

 

Partager, évidemment …

En fait, comme je vous le laissais entre voir je fais le choix du partage, pas forcément dans les premiers jours, mais au bout de quelques semaines. Pourquoi ce partage ? Mes 2 raisons.

Je commence à avoir une certaine expérience de la vie, je pense ne plus avoir beaucoup de tirage gagnant au loto de l’amour. Je ne veux donc pas gâcher mes chances en jouant ce que je ne suis pas, en portant un masque.
Je préfère me montrer tel que je suis, je souhaite être vraiment moi, avec le beau et le glauque, et si elle décide que ce n’est pas pour elle, au moins c’est en connaissance de cause …

La communication est essentielle dans un couple, pour le faire vivre, évoluer, grandir. Facile à dire, pas toujours facile à faire.
Le blog permet de faire des billets d’humeur, de ressenti, de sentiments, et ce de manière posée et non polémique.
C’est un vrai outil de communication au sein du couple… enfin… si votre partenaire vient le lire 😉

 

Les mauvaises raisons

Comment ça les mauvaises raisons! ben oui, si j’accélère pour qu’il ne puisse pas me doubler parceque avec sa voiture il m’énerve, c’est une mauvaise raison …..
Je pollue plus, je crée potentiellement un danger et je l’énerve ….

Je sais, cela ne vous arrive jamais … et pourtant, que de choses faites pour les mauvaises raisons, que de gaspillage, que de pertes de temps!

Deux boites qui fusionnent, on va quand même pas prendre les systèmes d’information récent de celui qui est acheté, il vaut beaucoup mieux rassurer le boss en lui disant que son reporting va pas changer et opter pour une version logicielle même plus maintenue…

Et l’autre, il à l’air sympa mais c’est un parisien, je vais quand pas lui proposer de venir prendre un verre avec nous. 

Et elle, la jeune cadre, on va pas se mélanger et aller faire nos footings avec elles, faut pas déconner, en plus si on lui dit des trucs elle va tout cafeter au boss. 

Et l’autre zouave, si je lui dis pas il va se prendre le mur, ça lui apprendra à supporter l’ombre ! 

 Et mes parents, je vais quand même pas leur dire que je les aime, j’aurai l’air con.

L’enfer est sûrement pavé de bonne intention mais nos vies aussi sont pavées de mauvaises raisons.

Et si on les oubliait ces mauvaises raisons, si on décidait de tirer un trait dessus, si on se contentait de faire ce que l’on veut vraiment  faire, sans alibi, sans atermoiement, si on oubliait un petit peu et le jugement des autres et de juger autrui, si on rangeait au placard politique et faux-cullisme (copyright moi 2017 😁) ..

La vie ne serait elle pas beaucoup plus simple…. 

Sensibilité Masculine

Marre de tous ses buveurs de bière, fans de canapé / foot, à la recherche du mec pas comme les autres ? 

Celui qui est sensible, sans être torturé, qui lit, peut-être même qui écrit, qui aime la musique, sache visiter un musée, qui sait rire, faire rire, pleurer, qui aime les enfants, qui fait passer l’autre avant lui, qui n’ait pas peur d’une casserole et sache bricoler la voiture.

Ah oui, tant que j’y suis ce serait bien qu’il soit aussi protecteur, plutôt grand et qu’il me guide, prenne des initiatives, mais sans me forcer à rien. 

J’allais oublier, pas trop mal physiquement, sportif ça pourrait être bien et puis un peu plus de charisme qu’une huître.

Où avais-je la tête, il manque un détail important, qu’il embrasse décemment et qu’il soit un dieu au lit!

J’ai probablement omis deux ou trois caractéristiques, sûrement vitales à vos yeux, mais j’ai l’impression que ce portrait satisferait pas mal  d’entre vous Mesdames, qu’il représente un petit peu votre quête… 

Bon, donc, si ce mec existait, ben vous seriez pas dans la merde 😀

Comment ça me direz-vous?

C’est pourtant simple, un mec comme ça mériterait presque d’être une fille !

Il va falloir changer tous vos repères, tous vos réflexes, tous vos petits trucs avec les mecs …

A votre tour d’être paumé, de le trouver compliqué, de ne pas savoir sur quel pied danser …

Déjà son cerveau va être plus proche du cœur que de sa bite donc il va falloir le manier avec plus de douceur, de tact, de doigté.

Certes il n’a pas ses règles mais il a aussi ses coups de mou, ses instants où il va falloir le prendre dans vos bras, lui dire, “Ne tant fais pas, je suis là, on va y arriver”. Vous allez me dire il est grand, il est fort, il me protège …. Oui, c’est vrai, mais il est sensible avant tout et si sa carapace en trompe plus d’un elle ne doit pas vous leurrer  …..

Il va donner beaucoup, comme vous, il ne va pas le montrer, comme vous, mails il aimera sûrement avoir un petit peu de reconnaissance., comme vous…

Quand il vous prendra la main pour vous guider ce sera vraisemblablement pour vous faire plaisir, trouver des moyens de lui montrer si il est sur le bon chemin ou pas. Lui aussi est pétri de doute et de rêves 

De temps à autre n’hésitez pas à le surprendre aussi … Pas sûr qu’un bouquet de fleur lui fasse plaisir mais vous trouverez bien des idées.

A priori il ne devrait pas être chiant ou bouder (pas une vraie fille tout de même).

Si, Il se donne c’est à fond, sans hésitation, sans calcul.. 

Il devrait vous dire qu’il vous aime, vous affubler de doux nom, être votre chevalier servant. Un chevalier qu’il vous faut rassurer …

Il est sensible, vous êtes tout pour lui, donc il va avoir peur de vous perdre, il va se sentir moins fort que les autres, moins beau, moins attirant… Rassurer le, pas constamment, mais régulièrement.

Hard work, n’est-ce pas…. 

Vous voilà prevenues, à  vous de voir si cela en vaut la peine…. 

Les mots pour le dire….

Les mots pour le dire, les mots pour l’écrire.

Quelques lettres pour nos sentiments, Quelques phrases tout simplement

Et pourtant comment traduire, cette flamme qui nous anime, cette envie qui nous torture, cet être qui nous attire.

Les mots sont-ils utiles ? Les mots peuvent-ils tout décrire, tout définir ?

Ce regard qui vous dévore, ce sourire qui vous réchauffe, ces mains qui vous caressent, ces lèvres qui vous dévorent, ces corps qui se cherchent….
Sans mots ces corps prononcent cent mille mots.

Les mots sont forts, et les émotions plus encore
Les mots racontent une histoire, les émotions nous la font boire

Parfois nul n’est besoin de tout dire, de tout écrire
Dans tes yeux l’amour simplement vient m’accueillir

 

Leçons

La vie nous donne des leçons tous les jours. Elle essaye de nous donner des indices, des petits coups de pouce pour que fassions les bons choix.

Trop souvent nous ne l’écoutons pas, nous restons campés sur nos positions sans comprendre le message, la parabole.

La semaine dernière je suis tombé lors d’une balade en VTT dans les bois. Rien de bien grave, quelques écorchures superficielles et puis, sur l’instant de la colère contre eux, contre moi ….

Je roulais assez rapidement sur un chemin, devant moi deux marcheurs, chacun sur sa trace. Au milieu un espace suffisant pour passer.j’essaye de faire un petit peu de bruit en m’approchant mais sans plus.

Alors que j’arrive à leur hauteur le marcheur de gauche fait un petit écart, pas grand chose, mais suffisamment pour toucher mon guidon et m’envoyer à terre.

Je me relève sur le champ (pas de bataille !!) je m’excuse, ils s’excusent mais ne m’ont pas entendu. Sur le coup un petit peu de colère à leur égard, puis de la colère à mon égard, ou plutôt celui de ma bêtise …

Je remonte sur mon VTT et poursuis mon périple.

L’histoire aurait pu s’arrêter là….. aurait peut-être dû.

En racontant ma mésaventure à ma fille j;ai ouvert les yeux ….

Je suis tombé car les marcheurs ne savaient pas que j’arrivais.

Il me faut remettre une sonnette sur mon VTT, mais pas que …

Je circule en moto dans Paris et sa banlieue, avant de me faufiler entre deux voiture je dois m’assurer que les deux conducteurs savent que j’arrive.
L’ampoule de mes feux de croisement était grillée. c’est pourtant un des éléments clefs de ma visibilité …  Je l’ai changée le lendemain.

Dans la vie de tous les jours combien de fois agissons nous sans que les autres ne sachent que nous sommes là. Sur la route c’est un risque pour notre intégrité physique. Mais combien de décision prenons -nous sans  en informer toutes les personnes impactées.

Potentiellement elles peuvent aussi prendre des actions contraires à nos intérêts communs, mais sans le savoir ….

J’essaye donc d’être vigilant et dorénavant d’informer de mes mouvements plus largement.

Dans ce cas j’ai eu la présence d’esprit, ou la chance de ne pas oublier cet événement dans l’instant. Mais combien en vivons nous qui s’estompent solitaires et oublié ?
Trop sûrement …

Et vous, qu’elle était votre dernière leçons de vie ?

é-Perdu

Ses yeux, perdus dans les miens

Ses mains,, perdues sur mon corps

Sa bouche, perdue sur mon cou

Sa langue, perdue sans la mienne

Son corps, perdu sans mes mains

Son rire, perdu dans le mien

Mes doigts, perdu sans sa main

Mes maux, perdus sans ses mots

Ma joie, perdue sans son rire

Mes mots, perdus sans ma muse

Mes rêves, perdus sans ses mots

Ma vie, perdue sans elle

Let’s talk about sex baby

Let’s talk about sex, baby
Let’s talk about you and me

Pour une fois, parlons sexe … enfin pas tout à fait …

Quelques articles sur différents blogs abordent un sujet sur lequel j’ai décidé d’apporter une vue purement masculine ….

En fait la chanson décrit bien la situation …

Si vous échanger avec un mec et qu’il vous parle de sexe c’est soit que c’est votre mec, soit qu’il aimerait bien coucher avec vous….

Si vous lui répondez sur le sujet, et parlez de sexe il pensera que l’affaire est dans le sac, qu’il est irrésistible, que vous avez succombé …
Il vous demandera alors tout naturellement des photos sexy et votre première rencontre risque fort d’être hot, ou alors sa joue va le devenir 😉

Si vous êtes la première à aborder ce sujet, il est fort probable qu’il vous catégorise dans la boîte fille facile et qu’il n’ait plus en tête qu’une rencontre horizontale sans suite verticale…

Pour aller plus dans le détail…  Si vous parlez de sexe à tout le monde c’est que vous avez envie de faire coucher avec tout le monde (cf point précédent). Si vous avez envie de coucher avec tout le monde pourquoi pas avec  moi ? Donc si tu veux pas tu n’es qu’une allumeuse, ou alors je ne suis pas assez bien pour toi. Donc frustration et donc colère…. 

Je généralise vous allez me dire…

Oui, sûrement, je me contente de décrire le comportement de 95% des mecs …

Vous aimez parler de sexe avec des mecs, je vous conseille trois options:

  • votre mec
  • discussion en groupe de 5 ou plus, aborder le sujet par le côté blague
  • un ami d’enfance avec lequel il ne peut y avoir d’ambiguïté…

Sur ce, je vous bise !

 

Rêve éveillé… 

Je ferme les yeux. 

Elle sort de l’immeuble, Un regard à gauche, un regard à droite, elle le cherche.

Elle l’a vu ! Son visage s’illumine d’un sourire radieu. 

Elle s’approche, ses pieds touchent à peine le sol.

Leurs yeux se noient dans le même regard.

Leurs bras s’ouvrent pour accueillir l’autre

Leur lèvres se soudent

Leurs corps s’éteignent tendrement, puissamment à ne faire qu’un.

Joli rêve, n’est ce pas… 

Et aussi ma réalité depuis quelques jours