Merci Madame Deneuve

Catherine Deneuve a co-signè récemment une tribune rappelant que si le harcèlement et l’agression sexuelle ne pouvaient être tolérés il ne fallait tout de même pas interdire la drague même lourde ou maladroite.

Je partage cet avis depuis toujours.et encore plus quand je vois la réaction que cette tribune a suscitée.

J’ai décidé d’écrire cet article suite à un autre article lu sur WordPress ou une lectrice a été clairement victime d’agressions sexuelles  (attouchement en famille ou dans la rue) qui n’ont jamais été punie et ou l’amalgame avec la drague est fait.

Je suis tombé sur un quizz avec des réponses d’avocats prouvant encore si il le fallait l’absurdité de la situation.

Je prends volontairement des cas tendancieux car le problème va être dans cette nuance de gris ;-).

Question 3: Un employé fait des propositions sexuelles à une collègue …
C’est quoi une proposition sexuelle ?
Je t’invite à danser, proposition sexuelle ou pas ?
J’aimerai t’embrasser, proposition sexuelle ou pas ? A partir de quand le flirteur peut-il avancer ses pions …. Si il a mal compris ce que lui fait comprendre sa belle, direction prison !!!

Question 4: Un employé affiche sur le mur de son bureau un calendrier contenant des photos de femmes nues (ou d’hommes nus enfin j’espère) …
Le calendrier les dieux du stade interdit au boulot, David Hamilton interdit aussi, ..
Il suffit que la victime prouve une atteinte à la dignité ….
Une femme en tablier c’est indigne, c’est rabaisser la femme, Harcèlement, au cachot !!

Question 5. un employé fait du pied 1 fois à sa collègue.
Si cela n’arrive qu’une seule fois, il sera très difficile de le faire qualifier en harcèlement sexuel. « Cela va être laissé à l’appréciation du juge, explique l’acvocate. Cela a beau être un acte à connotation sexuelle, si cela n’arrive qu’une seule fois, il va être difficile de prouver que ce n’était pas par inadvertance ou, inversement, que c’était pour exercer une pression dans le but d’obtenir une relation sexuelle”.
A l’appréciation du juge !!!!!!
Faire du pied est un acte à connotation sexuelle …… et taper sur l’épaule ?

Question 6. le fait d’envoyer des e-mails comportant des blagues salaces
“C’est quoi une blague salace …
Monsieur, ma maman elle pourra pas venir à la réunion des professeurs elle fait le tapin avec ma mamie.
Elle fait le tapin !!!
Ben oui, elle fait le tapin de Noël…”
Salaces ou pas ? Atteinte à la dignité ou pas ?

Ne plus avoir le droit de rire de rien est déjà du totalitarisme.

Question 8: Un employé commente quotidiennement les tenues de ses collègues.
« Il s’agit d’un cas limite, estime Isabelle Steyer. Si l’élégance de la tenue est évoquée, ou sa couleur, la qualification en harcèlement sexuel est franchement compliquée. (mais pas impossible donc ….)

Je suis content d’avoir 50 ans, je n’aurai pas envie de vivre dans ce monde où les vrais pervers ne sont pas importunés (l’oncle peloteur, le passant dans la rue qui met la main au sexe) et où l’innocent et maladroit va se trouver dans l’impossibilité de montrer son attachement à une personne.

Vous vous demandez sûrement pourquoi tant de ferveur de ma part sur le sujet …

La réponse est simple, je me sens directement agressé.

Non, je n’envoie pas de blagues salaces (sauf celle du tapin de Noël), non je n’ai pas de photo de nue dans mon bureau, non, je ne siffle pas les filles dans la rue.

Et pourtant, j’ai toujours été très timide et surtout avec la gente féminine.
J’ai toujours eu beaucoup de mal à voir si je plaisais ou non, à comprendre les signes que pouvaient me lancer les filles.
J’ai donc toujours été un dragueur maladroit et je suis sûr que certaines filles m’ont trouvé lourd. Malheureusement c’était ma seule méthode pour voir ce qu’il en était.

Qu’aurais-je fait si ces lois scélérates existaient à mon époque ?

Rien, je n’aurais rien oser faire. Je serais resté dans mon coin et n’aurait oser aborder une fille.

Aujourd’hui je parle de sexe assez facilement. Pas pour draguer mais parce que c’est un sujet important et qu’il est intéressant d’échanger et de partager aussi sur cela.
Avec ces lois le sujet ne peut plus être aborder qu’avec sa compagne ….
Désolant!

Peu sûr de moi lors de la rencontre avec ma copine actuelle, je lui ai caressé le bras, pour voir si elle fuyait ou non. (elle n’a pas fuit). Interdit par ces lois !!!!!

Je me répète, je suis contre toute forme d’agressions sexuelles ou de harcèlement sexuel. Les femmes, comme les hommes, doivent vivre dans le respect et la dignité.

Les mesures proposées vont trop loin, elles diabolisent et culpabilisent  l’homme et  ne peuvent aboutir qu’à des abus.

Pour finir je vais vous donner une anecdote, un ami travail aux Etats Unis. Lorsqu’il voit qu’il risque de se trouver seul avec une femme dans un ascenseur il en descend, pour ne courir aucun risque légal ….. Veut-on en arriver là ?

Si nos politiques (élus comme association) travaillaient à l’éducation et au développement du respect de l’autre plutôt que de tout interdire nos sociétés dite moderne feraient enfin un pas en avant!

(oui, coup de gueule 😉 )

Advertisements

47 thoughts on “Merci Madame Deneuve

      1. Il y a des jours où je prend les choses avec humour et les autres ou je m’énerve rapidement. Et pourtant je suis une même et seule personne…. Je pense qu’ il faut que la personne qui drague sache s arrêter quand elle voit que c est non. Sinon cela risque de vite tourner au harcèlement

        Liked by 1 person

      2. Je suis d’accord – on ne perçoit pas toujours les choses de la même façon. Toutefois les femmes peuvent aussi dire “non” – “stop” quand elles considerent que ca va trop loin, elles n’ont pas toujours le couteau sous la gorge…

        Liked by 1 person

      3. Le problème est que réagir/répondre à une agression ou un événement ressenti comme une agression peut être très difficile. L’agression paralyse physiquement et psychologiquement, on le voit très bien et l’expérience se fait aisément. Pour de peu que la personne ait peu confiance en elle ou simplement qu’elle ne soit pas préparée (ce qui me semble normal, personne ne doit vivre dans l’attente d’une agression) alors là c’est encore pire niveau paralysie.
        Même dans des lieux et des moments prévus (cours d’auto-défense) on est face à des personnes qui n’arrivent pas à réagir alors que l’agression est simulée, fausse. Ils/Elles sont totalement paralysé(e)s. Homme ou femme.
        (J’ai encadré des groupes en cours de self-defense, surtout les débutants, donc avec la phase d’appréhension des coups).
        Donc dire “non”, oui évidemment mais ce n’est pas aussi simple que ça…

        Liked by 2 people

  1. Et par contre quand tu te fais agresser et que tu portes plainte… Juste deux fois hein pour des trucs assez grave où il n’y a pas de “tendancieux” puisqu’il y a eu tentative d’aller au bout… Bah les policiers te répondent que tu l’as cherché et au bout de deux ans, il est toujours dehors, pas inquiété. Normal? …

    Liked by 2 people

    1. Dans ce cas c’est la société et la justice qui ne font pas leur travail. Bientôt on en arrivera à punir les hommes qui draguent maladroitement ou sont juste grossiers (eux il faudrait leur donner quelques cours sur le respect) et on laissera impunis ceux qui commettent des crimes et des délits graves…laissant souvent les victimes démunies.

      Liked by 2 people

      1. C’est totalement le soucis. Je suis désolée mais pour moi le #BalanceTonPorcs c’était pas sur la drague lourde des rues mais sur l’incompétence des autorités à faire quelque chose… >_<

        Liked by 3 people

  2. On se faisait la réflexion au bureau cette semaine….Aujourd’hui on mélange tout. Draguer est devenu un délit! Blaguer aussi. Alors que franchement en quoi être sifflé(e) dans la rue par exemple est une atteinte à la dignité humaine?
    Il y a des cas graves d’agressions, de violence, de harcèlement – traitons les vraiment – punissons les bonnes personnes.
    Et arrêtons d’importuner le commun des mortels avec ces inepties. Au bureau on n’est à deux doigts de devoir laisser la porte de son bureau ouverte quand un patron a un rendez- vous avec son assistante…ou va le monde!
    Coup de gueule partagé.

    Liked by 2 people

  3. Je suis entièrement d’accord avec toi. J’ai lu une chose qui m’a marqué : si un homme est beau et te siffle ou fait du pied -> drague , si un homme est moche/vieux -> agression sexuelle. Et c’est exactement ça dans certains cas. Les femmes ont perdu la tête !!! Je ne sais pas jusqu’où ça ira mais j’ai peur que ça tombe dans la banalisation et que lorsqu’il y aura des cas graves ils ne seront pas pris en compte !!

    Liked by 3 people

    1. Perso, a partir du moment que l’on me siffle, j’suis pas dans une position agréable. Je me demande si le mec (moche ou beau) va me faire chier, m’importuner alors que j’en ai rien à battre de sa trogne.
      Et si on ne répond pas, le mec (ou la fille hein) doit le prendre pour un non direct.

      Liked by 2 people

      1. Les vraies victimes ne sont pas assez écoutées et leurs agresseurs pas punis. Quel est l’intérêt de mettre dans le système judiciaire encore plus de cas encore plus délicat à gérer

        Liked by 2 people

  4. Tu deconnes complètement… Je refuse de lire ce genre de chose. Et si c’était toi qui était l’objet de ces comportements??? Refait la mise en scène de chaque situation.
    Je ne refuse pas d’être abordée par un inconnu, et il m’arrive aussi de parler à des gens dans la rue, par exemple dans le métro où à l’arrêt de bus, mais je n’ai jamais abordé un homme en lui demandant “c’est combien?”
    Personne n’a à être importunée après avoir fait comprendre qu’elle n’était pas intéressée
    Ça m’énerve. On est bien d’accord que la base de ces comportements c’est que l’objet est une femme. Si tu changes l’objet du comportement par un homme la situation disparaît

    Liked by 3 people

      1. J’avais 16 ans… une voiture s’arrête à ma hauteur dans une rue et le gars baisse la vitre. Je m’approche, je pense qu’il va me demander son chemin. Non. Il me demande “c’est combien”… Putain, il ne m’est rien arrivé de plus. Je me suis écartée et j’ai accéléré le pas. Je n’en ai pas parlé. Etait-ce de la drague ? Je ne l’ai pas pris comme tel. J’avais 16 ans. J’en ai 41. Je me souviens exactement de ce que je portais ce jour-là, de quelle rue il s’agissait…

        Liked by 2 people

  5. Pas evident tout ca mais on recule je trouve.
    En Gb, j’avais pose la main sur l’épaule d’un collègue, a la fac: attention ca peut prétendre a vouloir dire qqchose.
    Avec mon ex- anglais, interdit de s’embrasser dans la rue, et limite de se tenir la main….
    Et toujours en Gb, chez le gynécologue, si c’était un homme qui devait m’ausculter, une femme etait présente…
    En rentrant en France j’avais ete presque choquée de voir une femme sous la douche, nue, dans une pub.
    Mais maintenant oui on ne peut plus draguer, faire de l’oeil a quelqu’un. Alors certes certains/certaines ont ete abuses, agresses mais il faut définir une limite et ca c’est plus complique.

    Liked by 2 people

  6. Ce qui m’a énervée, c’est moins la tribune de Deneuve, Millet et autres que les commentaires indécents effectués après par Millet et Lahaie qui banalisent le viol. Ta réaction prouve que le sujet secoue la société et c’est bien.

    Liked by 2 people

      1. Bien sur qu’il en faut un pour se lancer, je n’ai jamais dit qu’il est interdit de tenter sa chance. Mais le harcèlement commence à partir du moment ou l’émetteur reçoit une réponse négative de la part du récepteur, qui lui signifie qu’il n’est pas intéressé et que l’autre insiste. La drague c’est un jeu de séduction, donc ou je rentre dans le jeu, ou je n’y rentre pas !

        Liked by 1 person

  7. oups, notre bureau à la bibli (où le public n’a pas accès) est joliment décoré par quelques dieux du stade. mais avec toutes ces histoires, notre satané chef va bien nous demander de les enlever

    Liked by 2 people

  8. Quand je lis les cas je me demande si c’est la réalité des avocats ( et des juges) d’aujourd’hui…affligeant.

    Et si tu n’avais pas fait ce premier pas, délicat, vers moi…

    Est-ce que désormais la séduction va elle aussi être passée au peigne fin, est-ce que chaque geste va être étudié dans les moindres détails, est-ce que tout va devenir une suite programmée d’actes précis qui ne portent pas à confusion? Que va devenir la spontanéité des échanges entre les gens?

    L’avenir nous le dira j’imagine.

    Liked by 2 people

    1. on va en venir à une société où les gens n’oseront plus se parler et où tous les couples se formeront à partir de sites de rencontres… Les échanges entre personnes physiques vont se raréfier, dans la rue, les gens fileront droit sans même oser un coup d’oeil vers les autres… Triste monde !

      En tout cas je suis 100% d’accord avec ton coup de gueule, Sweet !

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s