Category Archives: Song

J’avoue, je l’écoute tous les jours…

et je ne la déteste pas !!

Paroles légèrement revues:

Je ne suis pas musicien
Je ne suis pas chanteur
Dieu m’a donné des mains

Pour consoler mon cœur
Si j’avais pu savoir
Combien tu t’en foutais
J’aurais tué l’espoir
De pouvoir t’emmenerJe ne suis pas en sucre
Je ne suis pas en sel
Mais je sens bon l’amour
Jusque sous les aisselles
Si j’avais une voix
Et la moustache qu’il faut
Pour passer sur Nova
Tu reviendrais bien tôtQuand j’y pense
Rien ne la panse
La béance que tu as laissée
C’est vrai que quand j’y pense
Faut que j’avance
La séance est terminée je sais, alors…

Alors je laisse aller les doigts sur mon clavier
Je viens frapper mes touches plutôt que ton fessier
Je crie de tout mon être sur un morceau de bois
Plutôt que dans tes oreilles qui n’écoutent que toi
D E T E S T E, te déteste
D E T E S T E

Et tu n’es pas la plus fine
Non tu n’es pas la plus folle
Quand tu veux la jouer comme
C’est comme et restera comme
Comme ce que tu n’es pas
Mais que tu me montrais
Tu peux changer de voie
Mais pas ce que tu es

Quand j’y pense
Rien ne la panse
La béance que tu as laissée
C’est vrai que quand j’y pense
Faut que j’avance
La séance est terminée je sais, alors…

Alors je laisse aller les doigts sur mon clavier
Je viens frapper mes touches plutôt que ton fessier
Je crie de tout mon être sur un morceau de bois
Plutôt que dans tes oreilles qui n’écoutent que toi
D E T E S T E, te déteste
D E T E S T E, te déteste
D E T E S T E, te déteste
D E T E S T E

Alors je laisse aller les doigts sur mon clavier
Je viens frapper mes touches plutôt que ton fessier
Je crie de tout mon être sur un morceau de bois
Plutôt que dans tes oreilles qui n’écoutent que toi
Je laisse couler mes larmes sur un papier froissé
Où de la main j’écris je te déteste et puis
Me faudrait-il encore pour retrouver le Nord
T’envoyer des menaces, une étoile à ton nom?
D E T E S T E, te déteste
D E T E S T E, te déteste
D E T E S T E, te déteste
D E T E S T E

La musique adoucit les mœurs, et pas que…

Il paraîtrait que la musique adoucit les mœurs, mais je peux assurer qu’elle à d’autres vertus…

Mes 8 dernières semaines ont été très dures, une séparation qui m’a blessée, des rêves qui se sont évaporés, des projets qui s’effondrent, un véritable Raz de Marée venait de passer sur ma vie et le monde continuait à tourner comme si de rien n’était.

Le deuil avait du mal à se faire, je me sentais opprimé, je dormais peu, ma dépression se creusait.
Mes nombreux articles me permettaient de faire sortir ce trop plein d’énergie, de rage qui me consumait littéralement (-4 kg 😉 ) mais je ne parvenais pas à faire mon deuil.

J’ai eu l’idée de créer une playList Spotify. Elle se nommait d’abord “Oublie et Avance”, puis “Peine de Cœur” et finalement “Pour l’oublier – sans rancœur”.

Dans cette liste je me suis attaché à choisir des chansons qui me parlait de la fin de notre amour, de son absence, de ma difficulté à avancer, du pardon.

Tous ces textes n’étaient pas si différents de ce que j’avais pu écrire, j’aurai presque, si j’avais du talent 😉 , pu les écrire.
Et pourtant ces textes sont allés plus loin que mes écrits…
Ce n’était plus un miroir de mes pensées qui se déroulait sous mes yeux, quelque chose que je connaissais, que je maîtrisais, c’était le monde qui se dévoilait à mes yeux, un monde qui me comprenait, qui avait vécu les mêmes tourments, qui avait su en sortir par le haut.

Ce message d’espoir, de vie après la peine, qui vous imprègne en douceur au gré de ses mélodies, ce message était celui dont j’avais besoin.

La musique a adoucit ma peine, elle m’a aidé à tourner la page, à,parcourir au galop les dernières étapes de mon deuil, à refaire briller un petit peu de soleil dans ce paysage nuageux…

Je te Pardonne – Maitre Gimms

Tu m’as demandé pardon, je t’ai repoussé (repoussé)
Je voulais que tu comprennes que je souffrais (je souffrais)
Mais t’as laissé ton odeur sur les draps (sur les draps)
Je donnerai tout pour être dans tes bras (dans tes bras)

Et j’ai tenté d’te haïr mais la colère est partie
Les bons souvenirs l’emportent sur la haine et la rancœur

I forgive you, you know not what you have done
Ohh I, I forgive you, now it’s time for me to move on
Ohh I, I forgive you, you did not see right from wrong
Ohh I, and I love you, always in my heart you’ll live on
You’ll live on
You’ll live on

On se croise sans se lancer un regard (un regard)
Je n’sais quoi dire quand on m’fait la remarque (la remarque)
Notre entourage tente de nous raisonner (raisonner)
Je pense qu’il est temps de se retrouver (retrouver)

Et j’ai tenté d’te haïr mais la colère est partie
Les bons souvenirs l’emportent sur la haine et la rancœur

I forgive you, you know not what you have done
Ohh I, I forgive you, now it’s time for me to move on
Ohh I, I forgive you, you did not see right from wrong
Ohh I, and I love you, always in my heart you’ll live on
You’ll live on
You’ll live on

Vianney – Mais t’es où ?

Je suis une cruche,
percée de plus,
j’ai la peau craquelée

depuis toi, desséchée
Quand vient la lune
et le vent frais,
par habitude,
j’te cherche sur le canapéDieu qu’elle est loin
la nuit de liesse
où j’ai trouvé ta main
bien avant la tristesse
Tu me traquais,
tu m’avais vu,
tu m’as pris pour collier
et mon cou tu l’a tendumais t’es pas là, mais t’es où?
mais t’es ou ? (pas là, pas là pas là…)Des nuits d’ivoire
sûr, ça je t’en doit,
si les tiennes sont noires
non, je ne t’en veux pas
Ainsi va la vie
enfin, surtout la tienne,
je m’abrutis
à jouer les fontainesmais t’es pas là, mais t’es où?
mais t’es ou ? (pas là, pas là pas là…)

Je te remplace
comme je le peux
que tout s’efface
j’en fais le veux
Ca sera sans toi alors,
alors je n’ai plus qu’a être d’accord

A vous les cruches,
les coeurs en miettes,
soyons la ruche,
d’un futur en fête

Louane – Quelqu’un m’a dit …

On me dit que nos vies ne valent pas grand chose,
Elles passent en un instant comme fanent les roses.
On me dit que le temps qui glisse est un salaud
Que de nos chagrins il s’en fait des manteaux
Pourtant quelqu’un m’a dit…

{Refrain:}
Que tu m’aimais encore,
C’est quelqu’un qui m’a dit que tu m’aimais encore.
Serais ce possible alors ?

On me dit que le destin se moque bien de nous
Qu’il ne nous donne rien et qu’il nous promet tout
Parait qu’le bonheur est à portée de main,
Alors on tend la main et on se retrouve fou
Pourtant quelqu’un m’a dit …

{au refrain}

Mais qui est ce qui m’a dit que toujours tu m’aimais?
Je ne me souviens plus c’était tard dans la nuit,
J’entends encore la voix, mais je ne vois plus les traits
“Il vous aime, c’est secret, lui dites pas que j’vous l’ai dit”
Tu vois quelqu’un m’a dit…

Que tu m’aimais encore, me l’a t’on vraiment dit…
Que tu m’aimais encore, serais ce possible alors ?

On me dit que nos vies ne valent pas grand chose,
Elles passent en un instant comme fanent les roses
On me dit que le temps qui glisse est un salaud
Que de nos tristesses il s’en fait des manteaux,
Pourtant quelqu’un m’a dit que…Louane – Quelqu’un m’a dit

Rascal Flatts – What hurt the most

I can take the rain on the roof of this empty house
That don’t bother me
I can take a few tears now and then and just let ’em out
I’m not afraid to cry every once in a while
Even though goin’ on with you gone still upsets me
There are days every now and again I pretend I’m okay
But that’s not what gets me

What hurts the most was being so close
And havin’ so much to say
And watchin’ you walk away
And never knowin’ what could’ve been
And not seein’ that lovin’ you
Is what I was trying to do

It’s hard to deal with the pain of losin’ you everywhere I go
But I’m doing it
It’s hard to force that smile when I see our old friends and I’m alone
Still harder gettin’ up, gettin’ dressed, livin’ with this regret
But I know if I could do it over
I would trade, give away all the words that I saved in my heart
That I left unspoken

What hurts the most was being so close
And havin’ so much to say
And watchin’ you walk away
And never knowin’ what could’ve been
And not seein’ that lovin’ you
Is what I was trying to do, oh

What hurts the most was being so close
And havin’ so much to say
And watchin’ you walk away
And never knowin’ what could’ve been
And not seein’ that lovin’ you
Is what I was trying to do

(Not seeing that lovin’ you)
That’s what I was trying to do, ooh

Read more: Rascal Flatts – What Hurts The Most Lyrics | MetroLyrics

Rascal Flatts – Here comes goodbye

I can hear the truck tires coming up the gravel road
And its not like her to drive that slow, nothings on the radio
Footsteps on the front porch, I hear my doorbell
She usually comes right in, now I can tell

Here comes goodbye, here comes the last time
Here comes the start of every sleepless night
The first of every tear I’m gonna cry
Here comes the pain, here comes me wishing things had never changed
And she was right here in my arms tonight, but here comes goodbye

I can hear her say I love you like it was yesterday
And I can see it written on her face that she had never felt this way
One day I thought id see her with her daddy by her side
And violins would play here comes the bride

Here comes goodbye, here comes the last time
Here comes the start of every sleepless night
The first of every tear I’m gonna cry
Here comes the pain, here comes me wishing things had never changed
And she was right here in my arms tonight, but here comes goodbye

Why does it have to go from good to gone?
Before the lights turn on, yeah and you’re left alone
All alone, but here comes goodbye

Oh, oh, oh, oh

Here comes goodbye, here comes the last time
Here comes the start of every sleepless night
The first of every tear I’m gonna cry
Here comes the pain, here comes me wishing things had never changed
And she was right here in my arms tonight, but here comes goodbye

Read more: Rascal Flatts – Here Comes Goodbye Lyrics | MetroLyrics