Monthly Archives: October 2017

Les États d’esprits du Vendredi #27

Le beau temps persiste, les couchers de soleil sont magnifiques .. et le temps des états d’esprit du vendredi aussi. Une initiative de Zenopia et du Postman.

Vendredi 20 Octobre 2017: 11H27

fatigue : la forme malgré des heures de lectures nocturnes.. 

humeur : Beau Fixe

estomac: yaourt  …

esprit: léger et serein  …

cond. phys. :  Couru au boulot, VTT, 2 footings, mieux que ce que je pensais en fait … …

boulot : faire décider par ceux qui ne savent ni ne comprennent….. 

culture :  “Millénium 4′ presque terminé Millénium 5 en attente

penser à :   révision voiture

msg perso1 : magie magie

msg perso2 : bravo, progrès fulgurant.. Et ce numéro ?

amitiés : multi nationale toujours…

Love : bulle spatio-temporelle étendue…

sorties : Restau, bars, pique nique, déjeuner avec une bloggeuse,  promenade dans les bois, la magie perdure  …

Courses: Appareil photo à acheter ….

Envie de: partage, dune du Pyla

Photo:  Ciel

Zik:

  http://youtu.be/N6yobV8KiQY

Advertisements

The time…

It feels I know you for years

I shared so much

I received so much

It feels we have always been together

Walking hands in hands in the streets

Riding my motorbike across the city

Laughing at our jokes

Enjoying the magic of our bodies

It feels like years

though it counts in weeks

Not even multiple months

Between our fingers the time expanded

Between our minds the time shrank

Our love invaded all the space around us

Carrying us out of the time

In our own sensual world…

Promotion Canapé…

Ce soir je m’engage sur une voie glissante ….

L’affaire “Harvey Weistein” fait couler beaucoup d’encre mais en même temps me laisse un sentiment de malaise.

(Présomption d’innocence oblige) Si le gars a réellement fait tout ce qui sort ces jours çi dans les médias, il s’agit vraiment d’un malade abjecte et il doit être condamné et être soigné.

Les personnes qui abusent de leur position pour obtenir des faveurs sont dégueulasses et répugnantes. Ma position est claire et sans ambiguïté.

Il est un sujet où ma position est légèrement différente, c’est celui du chantage sexuel, et là je mettrais deux cas en balance.

Cas 1: Si tu ne me donnes pas de gâterie je te vire

Cas 2: Si tu me donnes une gâterie tu as le job

Ma position idéaliste est simple, toute forme de chantage doit être refusée sans aucune discussion.
Lorsque on a mis un doigt dans l’engrenage le reste y passe et l’âme est souvent la plus meurtrie … !

Je peux comprendre que le premier cas soit le plus délicat, que l’on puisse craindre pour son futur, que la perte d’emploi puisse être une catastrophe.
Mais …. l’est-ce vraiment en comparaison de l’acceptation du chantage ? Notre situation matérielle vaut-elle toutes les compromissions? N’y a t’il pas de moyen dans des sociétés modernes, avec des représentants du personnel, des moyens de communication multiples et laissant des traces de confondre les coupables?

Le second cas pour moi ne souffre pas l’ombre d’une hésitation! Je ne peux comprendre qu’une personne puisse céder à ce type de chantage.
Quel est l’intérêt d’obtenir un rôle, ou un marché, ou un commande, ou un job parce que l’on a accepté ce marché de dupe et non pas grâce à ses propres capacités.
Tôt ou tard quelqu’un s’apercevra de la supercherie, et les deux parties seront ridicules.
Qu’une personne ait une si faible perception de sa propre valeur pour croire que son obéissance servile va lui ouvrir des portes de possibilités autrement interdites  me laisse pantois.
Les actrices qui cèdent à ces propositions malhonnêtes méritent’elles le respect ? Non!
Pas plus que ces commerciaux(ales) qui abusent de leur charme pour remporter un marché ou ces employé(e)s qui veulent monter dans l’ascenseur sociale avant leur tour.

On ne peut sans risque accepter de jouer de son corps pour ensuite se plaindre de n’être plus qu’un corps. Le respect passe aussi par là!

 

Muffin

Une petit recette facile et rapide… 16mn 30 de préparation et 17mn de cuisson pour 20 petits muffin. 

1- mélangez dans un récipient 140g de farine, 50g de sucre, 1/2 pincée de sel, 1/2 sachet de levure, 1 sachet de sucre vanillé

2- mélangez dans un bol 42 g de beurre fondu, 75g de lait,  1 œuf

3-  versez le bol dans le récipient et mélangez pour obtenir une pâte lisse

4- avec une cuillère déposez la pâte sur le moule à muffin en fonction de la taille des muffins visés pour la moitié du mélange.

4- Cherchez le moule à muffin, trouvez le dans le four, avec les restes du dernier essai de votre cadette, nettoyez le.

5- avec une cuillère déposez la pâte sur le moule à muffin en fonction de la taille des muffins visés pour la moitié du mélange.

6- ajoutez 3 cuillères à café de nesquick à la préparation, remuez pour obtenir un mélange homogène ou pas.. 

7- avec une cuillère déposez la pâte sur le moule à muffin en fonction de la taille des muffins visés pour le reste du mélange

8- glissez des petits bouts de chocolat (noir, au lait, blanc) dans certains muffin

9- enfournez dans un four chaud à 180°C pour 17 mn

10- essayez de résister plus de 3 mn avant de déguster

11- m’en envoyez un pour goûter 😁

Joséphine, je t’aime!

Oui, je sais, vous allez vous demander ce qui me passe bien par la tête à  proclamer comme ça, venu de nul part, Joséphine, Je t’aime!

Et pourtant c’est vrai! Je t’aime!

Vingt ans, cela fait déjà vingt ans!

Comme le temps passe.

20 ans que tu fais éruptions dans ma vie, d’un claquement de doigt, que tu viens semer la gentillesse, l’humanité, l’empathie, la bonté, que tu nous fais oublier les problèmes quotidiens, que tu rassembles les familles.

20 ans que, petit bout de bonne femme, tu t’immisces dans nos foyers par le petit hublot, et comme par magie, tu y déposes des sourires et de la gentillesse.

Ton message est simple, tes mises en scènes pas toujours très évoluées, mais tu transformes toujours les catastrophes en instants de bonheurs, tu arrives toujours à faire ressortir le meilleur de l’homme.

Alors oui Joséphine, tu n’auras vraisemblablement jamais un Oscar, mais les 2 heures que tu passes avec nous sont toujours divertissantes et vivifiantes et je le dis sans crainte, Joséphine je t’aime !

Les États d’esprits du Vendredi #26

Le beau temps persiste… et le temps des états d’esprit du vendredi aussi. Une initiative de Zenopia et du Postman.

Vendredi 13 Octobre 2017: 16H31

fatigue : un petit peu de fatigue, reste du rhume ou ambiance du boulot ? 

humeur : Beau Fixe

estomac: Libanais …

esprit: léger perso, boulot le mur se rapproche et personne ne porte de ceinture de sécurité … …

cond. phys. :  Couru au boulot, mieux que ce que je pensais en fait … …

boulot : Quel bazar, mais quel bazar!!!! En fait non, c’est pas avoir l’air occupé, c’est produire du papier.. 

culture : Toujours dans “Millénium 4′, pas eu une seconde pour lire cette semaine !! Et pourtant il est bien, n’en déplaise à Isa 😁

penser à :  révision voiture (j’ai essayé, mais leur site est pourri….) 

msg perso1 : de bonne surprise en bonne surprise.

msg perso2 : très bien ton premier jet, mais tu peux faire encore mieux. 

msg perso3: je fais peur à ce point ? 

amitiés : multi nationale toujours…

Love : bulle spatio-temporelle étendue…

sorties : Restau, bars, pique nique, promenade dans les bois, la magie s’installe …

Courses: Appareil photo à acheter ….

Envie de: partage, dune du Pyla

Photo:  Couleurs d’automne 

Zik: 

(IN)Justice & Morale

Une gros coup de gueule aujourd’hui ….

Vous lisez les Inrockuptible ? Moi pas, et depuis aujourd’hui je sais que jamais je ne le ferai.

La couverture fait place à un meurtrier.

Pas n’importe quel meurtrier, un mec qui a tué sa compagne à coups de poings ….

Oui, à coup de poing.

Il a été jugé, condamné et a effectué sa peine ….

Donc pas de souci, la justice à fait son boulot ….

La justice nous a montré que l’on peut tuer sa compagne à coup de poing, faire un petit peu de prison puis continuer sa vie comme si de rien n’était ….

Comme ses parents à elle … ou pas …

Comme ses amis à elle… ou pas …

Comme sa famille à elle… ou pas….

Que le mec reprenne une vie décente, bien évidemment. Que la société lui donne la possibilité de se ré-intégrer, bien sûr.

Qu’il fasse la unes des magazines et soit montrés en exemple…
Ca me débecte, ça me donne envie de vomir…

Justice et Morale ont parfois des chemins très divergents …..

 

 

Partager, évidemment …

En fait, comme je vous le laissais entre voir je fais le choix du partage, pas forcément dans les premiers jours, mais au bout de quelques semaines. Pourquoi ce partage ? Mes 2 raisons.

Je commence à avoir une certaine expérience de la vie, je pense ne plus avoir beaucoup de tirage gagnant au loto de l’amour. Je ne veux donc pas gâcher mes chances en jouant ce que je ne suis pas, en portant un masque.
Je préfère me montrer tel que je suis, je souhaite être vraiment moi, avec le beau et le glauque, et si elle décide que ce n’est pas pour elle, au moins c’est en connaissance de cause …

La communication est essentielle dans un couple, pour le faire vivre, évoluer, grandir. Facile à dire, pas toujours facile à faire.
Le blog permet de faire des billets d’humeur, de ressenti, de sentiments, et ce de manière posée et non polémique.
C’est un vrai outil de communication au sein du couple… enfin… si votre partenaire vient le lire 😉

 

Partager son blog ou pas ???

Lorsque on rencontre un nouveau (ou une nouvelle) partenaire se pose, en tout cas pour moi, la délicate question de partager l’adresse de son blog ou pas…

D’un coté c’est super tentant.
Comment effacer tous les quiproquos de la vie, comment donner de petits indices sur ce que l’ont aime ou pas, ce qui nous ferait plaisir, comment expliquer que l’on était ronchon ou hyper actif tout en douceur …

De l’autre c’est super flippant …
Plus de jardin secret, il / elle va pouvoir remonter le temps et mes écrits pitoyables, plus d’anonymat … Et si notre histoire tourne court, Il/elle pourra toujours le consulter .

Décision difficile ….

Par le passé j’ai eu l’occasion de donner l’adresse de mon blog à 3 amies (dont l’une était ma petite amie) et en fait je me suis rendu compte qu’il n’y allait pas….

Soit ils ont la culture blog et ils consultent régulièrement des blogs, soit ils  ne l’ont pas et après 3 visites de courtoisie ils  ne viendront plus ….

Anni est la dernière personne pour qui je me sois poser la question, depuis mon adresse est communiquée assez rapidement, le blog aussi c’est moi, il fait partie de mon  identité.

Et vous, comment faites-vous ?