Monthly Archives: January 2018

Promenons-nous dans les bois …

Ce matin pas de mal au crane, une gorge à peu près en bonne état, j’étais prêt à aller me promener dans les bois !

VTT gonflé et c’est parti pour 20km dans les bois voisins!

Certes il ne fait pas très beau, pas très chaud et vu les litres de flottes tombées les jours passés le terrain va être gras.

Pas d’importance, je ne suis pas en sucre et je dois même dire que j’éprouve un certain plaisir à à  faire du sport dans la boue alors que beaucoup sont encore sous le couette.

C’est la reprise après mon rhume, 1h20 de sortie seront amplement suffisant pour apprécier l’air pur, se faire un petit peu mal physiquement, profiter des chemins glissant et plein de gadoue et bien commencer ce dimanche!

Avant le jet d’eau                                       Après le jet d’eau  😉

Advertisements

Les états d’esprit du Vendredi #40

Je ne sais pas vous, ais une fois sur deux j’ai envie d’écrire les états d’ames… Et ce n’est pas pur cette raison que je suis très en retard pour les états d’esprit du vendredi (Samedi en fait 😉 ). Une initiative de Zenopia et du Postman.

Vendredi 19+1 Janvier 2018: 14h25

fatigue : Un joli ruhme qui m’occupe la gorge et les narines depuis mercredi…

humeur : bonne quand le mal de tête s’envole

estomac: Salade tomate, brocoli, saumon

esprit: Serein et heureux …

cond. phys. : PAs eu le temps de chausser les running cette semaine, juste quelques heures truelles à la main …….

boulot : Pourquoi faut-il 5 réunions avec quasi les mêmes personnes  dans la semaine sur le même sujet ???….

culture : “Territoire” avalé, liseuse retrouvée, à moi le tome 3..
Je suis toujours un petit peu dubitatif sur la soudaineté avec laquelle l’enquêteur résout le crime.

penser à :  faire des CV et les envoyer, décider que faire de mes 235€ de bons cadeaux (pas le temps de faire des courses de toute manière)

Msg perso1 : formidable, tu es formidable

Msg Perso 2 : Une fois la décision prise il faut se lancer  😉

Amitiés : busy cette semaine

Love : Douce, tendre et compréhensive, photogénique, …

sorties : Bar à thé, restau

Courses: Il paraît que c’est les soldes, j’ai réussi à acheter 4 chemises !! …

Envie de: dune du Pyla (toujours)

Photo: semaine ventée et pluvieuse, mais …

screenshot_20180120-1456416079192904393677046.jpg

Zik: The world is stone (reprise de Le monde est stone)

C’est pas un cadeau !!

Il est peu de question sur lequel je sois chiant pénible, mais il est un domaine sur lequel j’ai un avis très arrêté, les Cadeaux!!!

Je n’ai pas demandé à Freud ce que cela signifiait ni d’où cela venait mais une chose est clair les cadeaux pour moi c’est sacré!

Déjà une petit définition, quand je parle de cadeau je parle cadeau pour une vraie occasion, à savoir Noël, et l’anniversaire et la Saint-Valentin (pas de pression) et l’anniversaire de rencontre (avec une seule personne dans ce cas 😉 ).

Un cadeau doit présenter quelques caractéristiques:

  • Il a été pensé pour la personne!
    On se passe du j’achète un truc sympa et je trouverais bien à qui le donner ….
    Il faut prendre le temps de réfléchir à la personne, ce qui lui plaît, ce qui lui manque, ce qu’elle aimerait essayer, …
  • Ce n’est pas un objet utilitaire et on profite de l’occasion pour l’offrir
    Un fer à repasser, une perçeuse, un frigo, ce ne sont pas des cadeaux.
    Certes cela peut faire plaisir, certes on en a super besoin et pourtant ce n’est pas un cadeau de Noël!
    Oui vous pouvez en offrir un, mais comme ça, sans raison particulière!
  • Le cadeau n’est pas pour soi !!
    Je n’ai jamais offert de lingerie par exemple pour ces occasions, le cadeau dans ce cas étant presque autant pour moi que pour l’autre!
    Les personnes qui offrent un livre ou un jeu vidéo en disant tu me le prêteras je trouve aussi limite…
  • Le cadeau doit être une surprise tant que faire se peut
    On ne demande pas que veux tu , on recherche par soi-même et on ne fait pas valider, ou alors subtilement (oui, c’est pour ça qu’on ne fait pas valider 😉 )
    Personnellement je change souvent le paquet cadeau, Napapijeri pour un livre ou Fnac pour un habit.
  • Le budget n’est pas un critère
    On ne doit pas rejeter une idée de cadeau parce qu’elle n’est pas assez chère, on peut faire plaisir avec quelques euros.
    Vers le haut par contre il est clair que l’on a une limite à ne pas dépasser.
    Dans un fratrie, ne pas essayer d’ajuster à l’euro, le plaisir peut-être le même avec des montants très différents !!
  • On ne fait pas passer de message avec le cadeau!!
    Offrir un cadeau type voyage à un couple pour qu’ils passent du temps ensemble, ou un même concert à deux frères pour qu’ils y aillent ensemble ne devrait pas se faire. Ce n’est pas à nous de décider pour les autres ni de forcer la main…
  • Pas d’argent, pas de bon cadeau
    Tiens, tu iras t’acheter ce que tu veux, j’ai tellement pensé à toi que tu te trouveras tout seul ton idée 😉
    Non, non et non ! On réfléchit à la personne et on prend un risque, celui de lui faire découvrir quelques choses de nouveau, peut-être qu’elle a déjà un objet similaire, mais quoi qu’il en soit il y a suffisamment de plateforme pour le revendre que vous n’avez pas de souci à vous faire 😉

Alors oui, il peut arriver que l’on se plante, mais à bien y regarder, pas très souvent…

Les personnes qui se prétendent insensibles aux cadeaux prouvent même le contraire en les ouvrant 😉

ps: Je ne suis pas difficile quand je reçois des cadeaux et je ne juge pas les cadeaux mais je dois dire que je suis généralement agréablement surpris!

Et vous, pour vos cadeaux, vous avez des règles ?

Je n’ai jamais …

Un billet intéressant de Maud, un angle différent, une éclairage sur nous même au travers de ce que nous n’avons jamais fait …

Voici ma liste, Je n’ai jamais …

  1. Regardé un épisode entier de Games of thrones
  2. Fait du saut en élastique
  3. Vu la dune du Pyla
  4. Su tricoter
  5. Fait de strip tease
  6. Su faire du crochet
  7. Été bourré
  8. Été un fan inconditionnel d’une star
  9. Voulu être un artiste
  10. Fantasmé sur la copine d’un pote
  11. Pris le Concorde
  12. Gravi le Mont-Blanc
  13. Raté une élection depuis que je suis en âge de voter
  14. Regardé un épisode de breaking bad
  15. Été fan de Rap ou de Reggae
  16. Aimé le café
  17. Joué au Poker
  18. Aimé les livres de Stephen King (ni lu un livre entier d’ailleurs)
  19. Couru plus de 80km
  20. Fait de saut à ski

Merci Madame Deneuve

Catherine Deneuve a co-signè récemment une tribune rappelant que si le harcèlement et l’agression sexuelle ne pouvaient être tolérés il ne fallait tout de même pas interdire la drague même lourde ou maladroite.

Je partage cet avis depuis toujours.et encore plus quand je vois la réaction que cette tribune a suscitée.

J’ai décidé d’écrire cet article suite à un autre article lu sur WordPress ou une lectrice a été clairement victime d’agressions sexuelles  (attouchement en famille ou dans la rue) qui n’ont jamais été punie et ou l’amalgame avec la drague est fait.

Je suis tombé sur un quizz avec des réponses d’avocats prouvant encore si il le fallait l’absurdité de la situation.

Je prends volontairement des cas tendancieux car le problème va être dans cette nuance de gris ;-).

Question 3: Un employé fait des propositions sexuelles à une collègue …
C’est quoi une proposition sexuelle ?
Je t’invite à danser, proposition sexuelle ou pas ?
J’aimerai t’embrasser, proposition sexuelle ou pas ? A partir de quand le flirteur peut-il avancer ses pions …. Si il a mal compris ce que lui fait comprendre sa belle, direction prison !!!

Question 4: Un employé affiche sur le mur de son bureau un calendrier contenant des photos de femmes nues (ou d’hommes nus enfin j’espère) …
Le calendrier les dieux du stade interdit au boulot, David Hamilton interdit aussi, ..
Il suffit que la victime prouve une atteinte à la dignité ….
Une femme en tablier c’est indigne, c’est rabaisser la femme, Harcèlement, au cachot !!

Question 5. un employé fait du pied 1 fois à sa collègue.
Si cela n’arrive qu’une seule fois, il sera très difficile de le faire qualifier en harcèlement sexuel. « Cela va être laissé à l’appréciation du juge, explique l’acvocate. Cela a beau être un acte à connotation sexuelle, si cela n’arrive qu’une seule fois, il va être difficile de prouver que ce n’était pas par inadvertance ou, inversement, que c’était pour exercer une pression dans le but d’obtenir une relation sexuelle”.
A l’appréciation du juge !!!!!!
Faire du pied est un acte à connotation sexuelle …… et taper sur l’épaule ?

Question 6. le fait d’envoyer des e-mails comportant des blagues salaces
“C’est quoi une blague salace …
Monsieur, ma maman elle pourra pas venir à la réunion des professeurs elle fait le tapin avec ma mamie.
Elle fait le tapin !!!
Ben oui, elle fait le tapin de Noël…”
Salaces ou pas ? Atteinte à la dignité ou pas ?

Ne plus avoir le droit de rire de rien est déjà du totalitarisme.

Question 8: Un employé commente quotidiennement les tenues de ses collègues.
« Il s’agit d’un cas limite, estime Isabelle Steyer. Si l’élégance de la tenue est évoquée, ou sa couleur, la qualification en harcèlement sexuel est franchement compliquée. (mais pas impossible donc ….)

Je suis content d’avoir 50 ans, je n’aurai pas envie de vivre dans ce monde où les vrais pervers ne sont pas importunés (l’oncle peloteur, le passant dans la rue qui met la main au sexe) et où l’innocent et maladroit va se trouver dans l’impossibilité de montrer son attachement à une personne.

Vous vous demandez sûrement pourquoi tant de ferveur de ma part sur le sujet …

La réponse est simple, je me sens directement agressé.

Non, je n’envoie pas de blagues salaces (sauf celle du tapin de Noël), non je n’ai pas de photo de nue dans mon bureau, non, je ne siffle pas les filles dans la rue.

Et pourtant, j’ai toujours été très timide et surtout avec la gente féminine.
J’ai toujours eu beaucoup de mal à voir si je plaisais ou non, à comprendre les signes que pouvaient me lancer les filles.
J’ai donc toujours été un dragueur maladroit et je suis sûr que certaines filles m’ont trouvé lourd. Malheureusement c’était ma seule méthode pour voir ce qu’il en était.

Qu’aurais-je fait si ces lois scélérates existaient à mon époque ?

Rien, je n’aurais rien oser faire. Je serais resté dans mon coin et n’aurait oser aborder une fille.

Aujourd’hui je parle de sexe assez facilement. Pas pour draguer mais parce que c’est un sujet important et qu’il est intéressant d’échanger et de partager aussi sur cela.
Avec ces lois le sujet ne peut plus être aborder qu’avec sa compagne ….
Désolant!

Peu sûr de moi lors de la rencontre avec ma copine actuelle, je lui ai caressé le bras, pour voir si elle fuyait ou non. (elle n’a pas fuit). Interdit par ces lois !!!!!

Je me répète, je suis contre toute forme d’agressions sexuelles ou de harcèlement sexuel. Les femmes, comme les hommes, doivent vivre dans le respect et la dignité.

Les mesures proposées vont trop loin, elles diabolisent et culpabilisent  l’homme et  ne peuvent aboutir qu’à des abus.

Pour finir je vais vous donner une anecdote, un ami travail aux Etats Unis. Lorsqu’il voit qu’il risque de se trouver seul avec une femme dans un ascenseur il en descend, pour ne courir aucun risque légal ….. Veut-on en arriver là ?

Si nos politiques (élus comme association) travaillaient à l’éducation et au développement du respect de l’autre plutôt que de tout interdire nos sociétés dite moderne feraient enfin un pas en avant!

(oui, coup de gueule 😉 )

Les états d’esprit du vendredi 39

Déjà l’heure des états d’esprit du vendredi (presque plus l’heure en fait 😉 ). Une initiative de Zenopia et du Postman.

Vendredi 12 Janvier 2018: 23h39

fatigue : La forme!!

humeur : fucking good (encore, ça doit être l’effet vendredi ….)

estomac: Whopper Salade de Pattes Brownie (oui, pas très équilibré…)

esprit: Serein et heureux …

cond. phys. : Un petit footing et c’est tout, et quelques heures truelles à la main …….

boulot : C’est reparti en 2018, comme en 2017 … Les décérébrés se sont tous donnés rendez-vous chez nous ….

culture : “Code 93” avalé dans le tome 2..

penser à :  faire des CV et les envoyer, décider que faire de mes 235€ de bons cadeaux … d’autres idées?

Msg perso1 : Merveilleuse et admirable …

Msg Perso 2 : Bravo !!! tu ne risques rien à prendre ce risque 😉

Amitiés : voeux 2018

Love : gentille, douce, aimante, complice, cinéaste …

sorties : Bar à thé et qu’un restau cette semaine !!!C

Courses: Il paraît que c’est les soldes …

Envie de: dune du Pyla (toujours), brioche pour tirer les rois !

Photo: mer (vous allez être jaloux 😉 ) c’était la semaine dernière, je triche…

image-20180104_115742243351973285598744.jpg

Zik:  je préférais les chansons à la personne. Hommage à ma manière…

Plaisirs…

Elle c’est plaisir

Le plaisir de la voir
Le plaisir de son sourire
Le plaisir de sentir son regard sur moi
Le plaisir de ses petites attentions
Le plaisir qu’elle prête attention
Le plaisir de nos discussions
Le plaisir de nos corps
Le plaisir de te lire
Le plaisir de t’écrire
Le plaisir de t’entendre
Le plaisir de l’écoute, la sienne, la mienne
Le plaisir de la confiance
Le plaisir de se sentir vivre
Le plaisir du partage
Le plaisir de l’échange
Le plaisir d’avancer
Le plaisir d’être soi

Se perdre pour sauver l’autre …

Si il est un domaine où l’égalité devrait être la règle, c’est bien celui des relations dans le couple.

Chacun devrait apporter et recevoir en égale quantité.

Pas apporter pour recevoir, mais apporter par plaisir, pour satisfaire l’autre.

Chacun œuvrant dans le même état d’esprit (et pas uniquement le Vendredi 😉 ) les deux tourtereaux donnent et reçoivent sans compter et le couple croit et se développe béatement.

Cet équilibre naturel n’est malheureusement pas toujours respecté. Certains couples se fondent sur un déséquilibre maladif et destructif. Il arrive en effet qu’un des deux tourtereaux se fixe comme objectif de sauver l’autre.
Le sauver de quoi me direz-vous ? La liste est longue et n’a de limite que votre imagination … Sauver d’une enfance malheureuse, de manque de chance dans sa vie, d’avoir subit trop de mauvais coup, de ne pas être né du bon coté de la frontière, de la tristesse, du handicap, d’un caractère impossible, …

Et pourquoi donc le sauver ?
Un fond de gentillesse, un manque de confiance en soi sont généralement les deux ingrédients de base.
En effet, sans confiance en soi on ne peut regarder plus haut, nous n’en serions pas digne! Seules les personnes dans le malheur, la détresse, la peine, la difficulté pourraient avoir envie de s’intéresser à nous. Leur fardeau devient un petit peu le notre, nous nous sentons plus utile, notre ego est regonflé….

Malheureusement dans la plupart des cas nous venons de mettre un doigt, une main, un bras dans un cercle vicieux, un tourbillon qui va nous entraîner à notre perte…

Certes nous prenons une partie du fardeau sur nos frêles épaules. Les circonstances elles ne changent pas, notre désormais moitié ne change pas non plus. Son caractère, son mode de vie, son attitude, ses amis, ses goûts, ses limites ne changent pas, ou si peu. Si nous ne réussissons pas à atténuer ses maux, à inverser la courbe c’est que nous ne nous y prenons pas correctement. Nous voilà donc à nous poser des questions, à infléchir notre comportement pour remédier à la situation.
C’est ainsi, que petit à petit, avec la meilleure volonté du monde, pour la soi-disant bonne cause, nous nous perdons nous même…
Nous ne devenons plus que l’ombre de nous même, nous bafouons nos valeurs de jadis, nous ignorons notre culture, nous perdons notre identité, notre petite lumière, notre vivacité s’étiole.

Nos amis se détournent, notre famille nous alerte, nos fondations se fissurent, nos repères s’évaporent .

Parfois, la chance nous rattrape; elle nous met une bonne paire de claque et nous réveille. Le chemin est long, la pente est rude, la sortie n’en sera que plus belle.

Trop souvent, à tout faire pour sauver l’autre, le comprendre, l’aimer on se perd vraiment.

Si ces lignes peuvent servir un jour de décharge électrique, de prise de conscience à ne serait-ce qu’une seule personne, elles auront rempli leur rôle.

 

 

Les états d’esprits du vendredi #38

2018 est déjà là et les états d’esprit du vendredi aussi. Une initiative de Zenopia et du Postman.

Vendredi 4 Janvier 2018: 22h02

fatigue : La forme!!

humeur : fucking good

estomac: Soupe de Potiron, Gratin de choux fleur

esprit: Serein et heureux …

cond. phys. : une rando, du VTT et quelques baignades …….

boulot : VACANCES… me suis même pas connecté avant ce matin!!!.

culture : Le dernier Grisham terminé, avis mitigé, fin un petit peu rapide. Un policier Français “Code 93” ..

penser à :  faire des CV et les envoyer, décider que faire de mes 213€ de bons cadeaux … des idées?

Msg perso1 : Merveilleuse et admirable …

Amitiés : pas trop eu de temps cette semaine….

Love : gentille, douce, aimante, complice,  …

sorties : Restau, plage, …

Courses: vacances donc toujours pas de courses  …

Envie de: dune du Pyla (toujours), brioche pour tirer les rois !

Photo: ciel et mer (vous allez être jaloux 😉 )

img_20180103_1240401672280531372719136.jpg

Zik: Happy New Year

Ma sturbation

Et si nous commencions l’année avec un sujet tabou, la masturbation …

Tabou? me direz-vous.

Oui, tabou, un sujet on ne peut plus naturel, un phénomène que les enfants découvrent naturellement au détour d’un mouvement, d’un frottement, d’une gène qui devient autre chose. Si ils s’essayent à le répéter, si un adulte de leur entourage perçoit leur manège, ils se voient gratifier d’un “ce n’est pas bien !! Ça ne se fait pas!!”.

Ce plaisir solitaire, apparemment banni par les adultes, devient un interdit de plus. Certains l’oubli et le repousse, d’autres le cachent et le réserve à la solitude de leur couette, salle de bain ou autre lieu calme et solitaire.

Le tabou est né, la masturbation est devenue une perversion, un acte solitaire, qui doit rester secret, et que la grande majorité d’entre nous ont pratiqué et pratique encore 😉 …..

Qu’en est-il en fait ? Notre corps peut nous donner du plaisir de nombreuses manières, le sport en est un exemple. Il est donc bien vu de faire son footing et d’en tirer un certain plaisir mais point de se masturber ….

La masturbation présente pourtant de nombreux avantages … Elle peut se pratiquer seule (mais pas que), elle ne coûte rien, pas besoin d’accessoires coûteux (même si certaines industries prétendes le contraire), elle est accessible presque n’importe où (à la maison, au bureau, dans la nature, ….), elle permet de se défouler, de faire du sport et de libérer de nombreuses tensions! Elle mériterait d’être rembourser par la sécurité sociale !!!

La masturbation est nécessaire dans la croissance, elle permet à l’enfant d’appréhender son corps, de le comprendre, de l’accepter.

Si dans l’enfance la masturbation reste “mécanique”, elle devient plus “psychologique” avec l’age. Quelques frottement ne suffisent plus, la libido doit être de la partie.

Pour certains l’imagination suffit, d’autres préfèrent lire une histoire, voir des images où une vidéo.

Tous ces “facilitateurs” permettent de développer sa propre sexualité, de voir ce qui nous excite, même si parfois cela nous fait peur, ce qui nous attire ou nous refroidit. Cela peut nous permettre également de faire un point sur l’état de notre couple, de nos envies.

La masturbation permet de combattre un manque, je dois dire à ce sujet que je ne comprends pas les hommes ou femmes utilisant la prostitution, une bonne masturbation peut être beaucoup plus agréable (enfin je pense).

La masturbation n’est pas uniquement une exercice solitaire, elle a toute sa place dans les rapports sexuels. Elle peut être donnée, et donc reçue ou parallèle. Elle peut s’immiscer dans les préliminaires comme dans le bouquet final.

Dans les cas de relation à distance ou de personne souvent en déplacement elle peut être très utile et très agréable. Une masturbation simultanée, chacun de son coté du téléphone, du chat ou de la vidéo peut être très intense. C’est parfois la première relation sexuelle dans un couple qui se créée.

La discussion sur la masturbation dans un couple permet de saisir ce qui plaît à l’autre, tant pour les zones érogènes, les types de mouvements, la pression à appliquer qu’en matière de fantasme et libido.

Pendant longtemps je n’en ai pas parlé, et j’avais tort, ce n’était qu’un secret de polichinelle, tout le monde gardant le même silence gêné  ….

Et vous, êtes-vous ouvert sur ce sujet ? Et qu’en pensez-vous ?